FSU 37

S'abonner à flux FSU 37 FSU 37

Les retraitées et les retraités ne sont pas des privilégiés !
Non à la hausse de la CSG
Non à la baisse des pensions
Le 15 mars 2018
Journée nationale d'actions
MANIFESTATION A 10H00

Place Jean Jaurès à Tours
En direction de la Préfecture.
A l'appel de l'intersyndicale des retraités d'Indre-et-Loire :
CGT, CFE-CGC, CFTC, FGR-FP, FO, FSU, LSR, Solidaires, UNSA.

Mercredi 7 février 16h30 Rassemblement place de la Préfecture - TOURS

Tout le système éducatif est fragilisé par les mesures du gouvernement !
La FSU 37 appelle à la mobilisation pour
porter les revendications sur les conditions de la rentrée 2018 qui se prépare,
exiger les moyens nécessaires à la baisse des effectifs
exiger le maintien des classes menacées et obtenir les ouvertures nécessaires
dénoncer les réformes en cours - réforme du lycée, plan étudiant, accès à l'Université... - et les attaques contre nos métiers...
Après le 1er février, le 6 février, la FSU s'engage le 7 !

La FSU, l'intersyndicale des retraités d'Indre et Loire appellent à participer à la journée d'action.
Manifestation, à 11h, place Anatole France à Tours

Le 30 janvier 2018, mobilisation nationale dans tous les EHPAD pour revendiquer :

L'application d'un agent ou d'un-e salarié-e par résident-e, tel que prévu par le plan solidarité Grand Age,

L'abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des EHPAD, contenues dans la loi du 28 décembre 2015 ainsi que le retrait des décrets d'application,

L'arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et par conséquent le maintien de tous les effectifs des EHPAD, y compris les contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés,

L'amélioration des rémunérations, des perspectives professionnelles et des carrières, dans le cadre du Statut et des conventions collectives nationales.

Du plan étudiant à la plateforme Parcoursup : l'instauration de la sélection !
15h : Rassemblement PLACE DE LA PREFECTURE A TOURS.
Puis nous nous dirigerons vers l'Université pour rejoindre à
17h : l'AG à la FAC des TANNEURS.

Appel à télécharger.

CAP 2022 : vers la libéralisation des Services publics, les suppressions d'emplois, la destruction de notre modèle social et solidaire ?

Au mois d'octobre dernier, le gouvernement a lancé sa campagne Action Publique 2022. Un programme pour :

- améliorer la qualité des services publics, en développant la relation de confiance entre les usagers et les administrations, et en travaillant prioritairement sur la transformation numérique ;
offrir aux agents publics un environnement de travail modernisé en les impliquant pleinement dans la définition et le suivi des transformations ;
accompagner rapidement la baisse des dépenses publiques avec un engagement ferme : réduire de trois points la part de la dépense publique dans le PIB d'ici 2022.

Une campagne publique d'opinion est amorcée avec
des forums régionaux auxquels pourraient participer.... ceux qui sont invités ou informés. Actuellement, début janvier, seulement 5 forum sont programmés avec des travaux sur deux journées : une pour travailler, une pour restituer.
une consultation en ligne pour recueillir des réponses des usagers ou des agents à un questionnaire. https://www.forum-action-publique.gouv.fr/

Cette campagne qui se veut ouverte et suscitant la participation du plus grand nombre a débuté en décembre et se finira en février. Déjà ? Quel citoyen en a entendu parler ?

Le Comité d'Action Publique créé pour l'occasion est composé de 34 membres, dont la moitié énarques et/ou personnalités issues de grandes entreprises privées, de hauts fonctionnaires ayant eu des responsabilités dans le privé ; pas de membres de l'opposition, pas de membres experts des institutions, pas de responsables syndicaux...

La feuille de route donnée aux ministres est claire sur les intentions : redéfinir les périmètres d'action de service public en supposant des possibles transferts entre les collectivités, vers des opérateurs privés, voire des abandons de mission.

Cette feuille de route est évidemment contradictoire avec une quelconque intention de mettre en débat national la question pourtant essentielle de l'avenir du Service Public. Le calendrier proposé des forums consultatifs ne peut permettre un travail sérieux.


Quels sont les dangers ?

La suppression de 120000 postes de fonctionnaires
Une réduction des missions dans certains ministères. Un seul exemple au ministère de la culture : les craintes sont fortes d'une limitation des archives nationales. Quelles archives ? Qui décide de la valeur historique potentielle ? Le débat de fond n'a pas lieu.
Des transferts de missions à des associations, des structures privées, l'augmentation des partenariats public-privé ... Déjà, des hôpitaux, des lycées ou collèges sont construits dans le cadre de PPP : les loyers versés ensuite à une société « à but lucratif » coûteront beaucoup plus cher que si la collectivité avait investi. Le « plan Marshall » pour les école de Marseille en est un exemple récent.
Une remise en cause du statut de fonctionnaire dans des ministères qui ne seraient pas régaliens, avec des recrutements par contrat...

Tout ce qui ne relèverait pas de « mission stratégique » aurait vocation à être externalisé - ou supprimé- , et là, si dans le cadre d'un service public la notion de rentabilité financière n'est pas de mise, pour le secteur privé cela peut créer de l'appétit...

Dénoncer, s'opposer, débattre et proposer …

La FSU va participer aux réunions forum pour porter le débat, ses revendications, la contradiction et mettre en lumière ce projet de destruction des Services Publics après la RGPP, la MAP et la ReATE.
Nous aurons certainement à défendre nos métiers et nos statuts qui sont liés à la notion de Fonction Publique indépendante, laïque, au service de Tous.
La FSU37 avec Convergences Services Publics, prépare une journée de mobilisation et de débat pour le 24 mars.
Une enquête est proposée par Convergences Services Publics www.convergence-sp.fr : donnez votre avis.
Pour s'informer et échanger sur le Service Public, téléchargez le document de la FSU.

Pour une année plus solidaire, plus fraternelle !
Ensemble, engagés au quotidien !

L'année 2018 débute sur une tonalité qui fait encore résonner les inégalités, l'exclusion, le manque de solidarité, la poursuite de réformes destructrices de cohésion sociale …
Et si l'on s'indignait ensemble de la répression à l'encontre des migrants, dénoncions la circulaire du Ministère de l'Intérieur du 12 décembre qui vise à permettre aux services de l'Etat (?) de s'introduire dans les centres d'hébergement d'urgence pour recenser -trier - les migrants ! Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui décrivent cette politique migratoire répressive sans précédent.
Et si nous dénoncions cette réalité insupportable de millions d'enfants vivant en France sous le seuil de pauvreté dont 30000 sans domicile (Chiffres INSEE) !
Et si nous réalisions combien une chape de plomb s'abat sur les débats publics sous couvert de « pragmatisme » ou « efficacité », en réalité des réformes aux visées peu sociales ! Concessions aux grands actionnaires dont on ne sait s'ils vont investir dans l'économie réelle, remises en cause des services publics, ...
Et si nous décidions de ne pas oublier les provocations - parce quelles sont assumées et révélatrices – nommant illettrés, fainéants, cyniques et extrêmes les hommes et les femmes qui osent revendiquer, s'opposer, manifester, défendre leur travail et leurs droits !
L'envie de réagir est très forte : alors faisons le pari du collectif, du débat, de la défense des Services Publics et de ses agents, de notre capacité à agir pour une société plus solidaire et plus égalitaire...
Les prochaines semaines donneront immanquablement l'occasion de mettre en action ces vœux car l'agenda social va être chargé.
Des réformes sont en préparation sur la formation professionnelle, l'apprentissage, l'assurance chômage, les retraites... Le gouvernement a lancé CAP2022 (Comité d'Action Publique), un plan de réformes des services publics : les inquiétudes sont fortes concernant les objectifs de destruction sous-jacents !
La FSU 37 s'est engagée dans tous ces débats elle s'exprimera et agira quand cela sera nécessaire. Avant les prochains rendez-vous et prochaines mobilisations, elle vous souhaite une bonne année, solidaire et fraternelle.
Christophe Percher

La future cuisine centrale doit rester une régie publique !
Venez nombreux le mercredi 20 décembre à 17H à l'ouverture du conseil municipal avec des casseroles !

Signez la pétition.
https://www.change.org/p/m-christop...

Communiqué de presse :
Suite à la projection publique du documentaire "les casseroles de la restauration collective" (de Céline Destève 2015 52mn pour FRANCE5) qui démontre avec force les dérives inexorables d'une gestion privée de la restauration collective soumise à une logique de marché et de profits, nous avons décidé de réagir avant que les décisions concernant le mode de gestion de la cuisine centrale de Tours ne soient prises par la majorité municipale.
En effet, nous considérons que le coût de l'alimentation des écoles, crèches et EHPAD de la ville ne doit pas être une variable d'ajustement financière du budget de la ville. Les enjeux sanitaires, environnementaux, sociaux et économiques autour de l'alimentation devraient amener les élus à la considérer comme un bien commun. Comme la production et la distribution de l'eau potable, l'alimentation doit rester intégralement en gestion publique parce que l'intérêt général ne peut être soumis à une logique de profit. Le passage au privé de la cuisine centrale de Tours, pourrait être assimilé à "la solution de facilité" et serait un renoncement des élus à accomplir pleinement ce pourquoi ils ont été désignés : "Agir au quotidien dans le sens de l'intérêt général".
Changer de mode de gestion de la cuisine centrale de Tours serait un non-sens complet alors qu'en parallèle la métropole travaille sur un projet de politique alimentaire territoriale avec l'objectif ambitieux de relocaliser la production alimentaire des 300milles habitants de la Métropole. Il est donc important de conserver la maîtrise sur l'approvisionnement des denrées pour accompagner la relocalisation de la production agricole dans la métropole. Ce projet de nouvelle cuisine centrale doit également s'inscrire plus largement dans le projet de Cité Internationale de la Gastronomie pour devenir une référence de qualité dans le fonctionnement des services publics.
Nous lançons donc aujourd'hui une pétition dont vous trouverez le texte joint. Elle sera diffusée à la fois sur les réseaux sociaux et sous forme papier à l'entrée des écoles de Tours. Nous aurons d'autres initiatives sur le sujet qui vous seront communiquées prochainement.
L'association Convergence 37 pour la sauvegarde des services publics
Tours, le 3 décembre 2017

Voir en ligne : Pour accéder à la pétition

Samedi 25 novembre 2017, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.
MANIFESTATION Place Jean Jaurès à Tours à partir de 15h.

Article à télécharger.

Le 25 novembre arrive cette année dans une activité brûlante. Des centaines de milliers de femmes victimes de harcèlements et d'agressions sexistes et sexuelles se mobilisent pour dénoncer publiquement leurs agresseurs, connus ou non, avec les #Balance ton porc et #Moi aussi. Le mouvement est international.

Réunion ouverte à toutes et tous :
jeudi 23 novembre 17h-19h
à la fac des Tanneurs (rendez-vous devant Thélème)

Les syndicats de la FSU 37 (SNESUP, SNEP, SNES), SNPREES-FO, Solidaires Etudiant(e)s de Tours, UNEF.

Texte d'appel à télécharger.

MANIFESTATION A TOURS PLACE DE LA LIBERTE A 10H00

Soucieuse de défendre les intérêts des salarié.e s du secteur public, comme du privé, confronté.e.s aux mêmes difficultés résultant des orientations libérales portées par le gouvernement et de contribuer à donner un avenir sécurisé à la jeunesse, la FSU s'associe à la journée d'action du 16 novembre prochain.

Elle y portera, avec d'autres organisations syndicales et de jeunesse, des revendications et propositions notamment en termes de pouvoir d'achat, d'emploi, de protection sociale et de formation.

Texte d'appel joint.

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.